Unesco UIA MACA
Международная Ассоциация Союзов Архитекторов
The International Association of Eurasian Unions of Architects (IAUA)
Rus

Architects' Council of Europe - Press Release 12 February 2015

Architects' Council of Europe - Press Release 12 February 2015

ACE Press Release
12 February 2015
Studio 3LHD, Damir Fabijanic, Centar Zamet, Photo: D. Blazeivc, Rijeka (Croatia)
La version française suit ci-dessous

Publication of the Fourth Edition of the ACE Sector Study 
on the State of the Architectural Profession in Europe


The fourth edition of the Sector Study commissioned by the Architects’ Council of Europe (ACE) shows that the architectural profession is a growing, flexible, resilient and international profession. While the economic background continues to be difficult, it reveals some encouraging trends and perspectives, as well as a renewed optimism in the profession.

The ACE Sector Study is a biennial survey that collects and analyses statistical, sociological and economic data on European Architects, the architectural market and architectural practices. Based on responses from 18.000 Architects in 26 European countries, the 2014 edition of the Study has been enriched with new research areas, making it, without doubt, the most comprehensive study on the architectural profession in Europe and an essential reference tool for all those interested in the architectural profession and the built environment.

The Study allows us to draw insightful comparisons between European countries and thus to shed new light on national situations. It helps us to better understand how the profession has been affected and transformed by the economic crisis and offers a detailed picture of the new reality the architectural profession must face.

The research confirms that architecture is a growing profession – the number of Architects in Europe-31 is estimated to be 567.000, an increase of 6% since 2012. Architecture is also a flexible profession – in response to the crisis, architects often set up in their own if they are made redundant or cannot get a job. The survey shows that the number of single person practices has increased by about 22% since 2012. Architecture is moreover a resilient profession: on average, practice revenue and profits for all but one person practices have increased. For the first time, the Study looks at the cross-border training and work of the Architects, showing that Architecture is an international profession: 18% of European Architects were at least partly trained in another country, and 5% worked in another country in the last year.

The 2014 Study reveals encouraging trends. Compared to 2012, unemployment has fallen; there are more architects working full-time; practice revenues have risen slightly, and for the first time in the history of the Study, more architects expect their workload to increase in 2015 than decrease. Overall, architects are more optimistic this year than in any of the three previous surveys and the improvement in confidence appears to be substantial and convincing.

However, the situation differs greatly from one country to another and these positive developments are not felt everywhere and should not hide the fact that the economic background continues to be frustratingly difficult. The demand for architectural services remains muted, with construction output continuing to fall in several key countries.

The 2014 ACE Sector Study can be downloaded in English and French on the ACE website.


The Architects’ Council of Europe (ACE) is the representative organisation for the architectural profession at European level: it aspires to speak with a single voice on its behalf in order to achieve its aims. Its membership currently consists of 43 Member Organisations, which are the regulatory and professional representative bodies in all European Union (EU) Member States, Accession Countries, Switzerland and Norway. Through them, the ACE represents the interests of over 565.000 architects from 31 countries in Europe.


 



Le Conseil des Architectes d’Europe publie la quatrième édition de son Etude de secteur sur l’état de la profession d’Architecte en Europe

 

La quatrième Etude de  Secteur commandée par le Conseil des Architectes d’Europe (CAE) montre que la profession d’architecte est une profession en croissance, flexible, résiliente et internationale. Bien que le contexte économique continue d’être difficile, elle révèle certaines tendances et perspectives encourageantes, ainsi qu’un regain d’optimisme dans la profession. 

L’Etude de Secteur du CAE est une enquête biennale qui recueille et analyse des données statistiques, sociologiques et économiques sur les architectes européens, le marché de l’architecture et les bureaux d’architecture. Basée sur les réponses de 18.000 architectes dans 26 pays européens, l’édition 2014 de l’Etude a été enrichie de nouveaux domaines de recherche, ce qui en fait, sans aucun doute, l’étude la plus complète sur la profession d’architecte en Europe et un outil de référence essentiel pour tous ceux qui s’intéressent à la profession d’architecte et à l’environnement bâti.

L’Etude nous permet d’établir des comparaisons pertinentes entre les pays européens et ainsi de jeter un nouvel éclairage sur les situations nationales. Elle nous aide à mieux  comprendre comment la profession a été affectée et transformée par la crise économique et offre une image précise de la nouvelle réalité à laquelle la profession d’architecte est confrontée.

La recherche confirme que l’architecture est une profession en croissance – on estime le nombre d’architectes dans l’Europe-31 à 567.000, soit une augmentation de 6 % depuis 2012. L’architecture est également une profession flexible – en réponse à la crise, les architectes peuvent s’établir seuls s’ils sont licenciés ou ne parviennent pas à obtenir un emploi. L’enquête montre que le nombre de bureaux d’une seule personne a augmenté d’environ 22% depuis 2012. Par ailleurs, l’architecture est une profession résiliente – en moyenne, les revenus des bureaux d’architecture, à l'exception de ceux d’une personne, ont augmenté. Pour la première fois, l’étude s’est penchée sur la formation et l’exercice de la profession dans un autre pays, montrant que l’architecture est une profession internationale : 18% des architectes européens ont été au moins partiellement formés dans un autre pays et 5% ont travaillé l’année dernière dans un autre pays.    

L’Etude 2014 révèle des tendances encourageantes. Comparé à 2012, le chômage a baissé, il y a plus d’architectes travaillant à temps plein ; les recettes des bureaux ont légèrement augmenté et pour la première fois dans l’histoire de l’étude, plus d’architectes s’attendent à voir leur charge de travail augmenter plutôt que diminuer en 2015. De manière générale, les architectes sont plus optimistes cette année que dans les trois enquêtes précédentes et l’amélioration de la confiance semble être substantielle et convaincante.

Cependant, la situation diffère considérablement d’un pays à l’autre et ces développements positifs ne sont pas ressentis partout et ne doivent pas cacher le fait que le contexte économique reste difficile. La demande pour les services d’architecture reste modérée et la production du secteur de la construction continue de reculer dans plusieurs pays importants.

L’Etude de secteur 2014 du CAE peut être téléchargée en français et en anglais sur le site Internet  du CAE.


Le Conseil des Architectes d’Europe (CAE) est l’organisation représentative de la profession d’architecte au niveau Européen : le CAE aspire à parler d’une seule voix au nom des architectes dans le but d’atteindre ses objectifs. Ses 43 Organisations Membres sont les organismes régulateurs et les représentations professionnelles des tous les pays Membres de l’Union Européenne, les pays en voie d’adhésion, la Suisse et la Norvège. À travers ses membres, le CAE représente les intérêts de plus de 565.000 architectes venant de 31 pays d’Europe.